Le journal d'Adeline : "Les plaisanteries fusent entre Renaud Roussel, Tom et Stéphane Boutet"

Lundi matin je quitte l'hôpital des enfants malades de Paris à 5H30 pour prendre le premier avion pour Saint-Tropez...

Les plaisanteries

Les assistantes ont eu la gentillesse de bouger le plan de travail afin que je puisse passer la nuit avec mon fils à l'hôpital. A 9 heures, j'arrive donc sur le plateau. Décor étrangement familier... puisqu'il s'agit de l'hôpital de Gassin. Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existés... continue à être une pure coïncidence !

On tourne nos scènes du matin : une évasion, une mauvaise nouvelle, une bonne nouvelle et puis la coupure déj'. On se retrouve sur le parking en présence du vrai personnel médical. Mon compagnon est venu me rejoindre avec notre fille. Ça fait du bien ! Ça me donne l'énergie pour continuer la journée.

Mardi, nous sommes encore dans le même décor. Aujourd'hui, on va croiser « les autres » ! J'adore... Aurélie Vannek, Delphine Roufignac, Ibrahim Koma et même Lucas Bravo qui est venu nous rejoindre pour le dej'. C'est rare de se retrouver à autant de comédiens autour d'une table. La presse est venue faire un tour... Trois journalistes nous interviewent en même temps.

Les plaisanteries fusent entre Renaud Roussel, qui compare son personnage à un cow-boy, Tom et Stéphane Boutet qui en rajoutent. Lucas fait son discret mais se prête volontiers aux jeux des photos en prenant la pause avec Tom. Ils font bien évidemment les andouilles !

 

 Mercredi,on est de mariage ! Et à la plage, s'il vous plait ! La météo a été commandée exprès pour l'occasion : le temps est divin ! Je retrouve Fred Deban, avec qui j'ai peu tourné. Il est très heureux de son nouveau métier d'écrivain. L'ambiance est si bonne, tout le monde est bien habillé, on danse, on rit, on en oublierait presque que l'on travaille !

 

C'est ce que le réalisateur Pierre-François nous rappelle « gentiment »... Delphine, Ibrahim, Nadège, Géraldine, Fred, Tom, Serge, moi, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre... Mais on se reprend, les scènes sont très chargées en personnages, cela ne peut fonctionner qu'avec la concentration de tous, comédiens et techniciens. Et ça marche si bien, que j'ai presque une petite larme en regardant les jeunes mariés échanger leurs vœux...

Vendredi, pour le dernier jour, je termine avec la réalisatrice Adeline Darraux avec qui j'avais commencé en début de saison. La boucle est bouclée. La journée ne s'annonce pas facile...

Problème de matériel : une caméra vient de rendre l'âme et nous tournons habituellement avec deux... Le moteur du zoom de celle qui reste fait trop de bruit... Les villas aux alentours profitent de l'automne pour se refaire une beauté. Il y a donc des travaux partout autour de nous. L'ambiance se tend, la réalisatrice est un peu déconcertée...

 

JB tente de ranimer sa caméra...
JB tente de ranimer sa caméra...

Mais elle trouve vite une parade pour que l'on soit dans les temps malgré tout. Elle utilise une caméra 5D, qui ressemble à un appareil photo et nous demande si nous sommes d'accord pour réduire notre pause déj de moitié... Evidement tout le monde accepte de bon cœur et en fait même une plaisanterie. On est sérieux, concentré pour ne pas faire perdre de temps. Même David, notre directeur de casting qui est venu nous rejoindre sur le plateau se fait discret. Il a l'air d'être content de voir son casting se donner la réplique. Notre réalisatrice, Adeline peut mener sa petite troupe jusqu'à la fin de journée sans prendre trop de retard...

 

Tant mieux, il y a l'incontournable fête de fin de tournage ce soir !! On veut être en forme !!

 

Publié le 26 novembre 2012 à 17:46 (mis à jour le 21 janvier 2013 à 11h29)
Top News

Vos RÉACTIONS


Publicité