• >
  • > Pour les Français, un médecin ne fait pas le poids face à l'automédication

Pour les Français, un médecin ne fait pas le poids face à l'automédication

Les Français sont fans d'automédication. Ils se guérissent seuls sans l'aide de leur médecin traitant, achètent des médicaments accessibles sans ordonnance ou laissent la maladie suivre son cours.

 L’automédication

 

Dans un précédent article, on avait expliqué que l'automédication séduit de plus en plus les Français, malgré les dangers entourant cette pratique douteuse. Pourtant, ils font preuve d'imprudence en favorisant la prise de médicaments sans prescription médicale. Un sondage, mené par 1001Pharmacies.com, révèle que 60% des Français se tournent vers l'automédication.
 
Nos compatriotes n'ont pas recours aux connaissances de leur médecin traitant. Ils vont chercher dans leur boîte à pharmacie personnelle, le remède susceptible de leur guérir. D'autres vont se procurer des médicaments, dont l'achat ne nécessite pas une ordonnance. Plus surprenant encore, c'est le fait que 8% des personnes interrogées avouent qu'ils vont laisser les bras croisés. Ils choisissent d'attendre sagement que la maladie « passe ».
 
Après avoir lu les trois premiers paragraphes de cet article, vous vous demandez sûrement quel est le pourcentage de Français qui appellent leur docteur lorsqu'ils sont malades. En fait, ils sont seulement 8% à le faire. Ces personnes consultent un professionnel quand ils ont un souci de santé
 
Alors, chers lecteurs, dans quelle catégorie vous situez-vous ? Est-ce que vous faites partie des compatriotes qui préconisent l'automédication, à moins que ne vous faites preuve de prudence et solliciter les conseils d'un docteur. Pour information, le sondage de 1001Pharmacies a été mené en ligne au mois d'octobre. 20,000 personnes, inscrites sur le site marchand plus 2,900 internautes, via Facebook, y ont participé.
 
Avec Relaxnews

Publié le 06 novembre 2013 à 15:48 (mis à jour le 06 novembre 2013 à 15h50)

Dernières News

Vos RÉACTIONS


Publicité